Radio Logo
RND
Listen to {param} in the App
Listen to RFI - Accents d'Europe in the App
(3,230)(171,489)
Save favourites
Alarm
Sleep timer
Save favourites
Alarm
Sleep timer
HomePodcastsSociety
RFI - Accents d'Europe

RFI - Accents d'Europe

Podcast RFI - Accents d'Europe
Podcast RFI - Accents d'Europe

RFI - Accents d'Europe

add

Available Episodes

5 of 24
  • Des systèmes judiciaires sous influence
    On parle justice, et surtout indépendance de la Justice dans Accents d’Europe aujourd’hui. L’affaire est au cœur du différend qui oppose Varsovie et Bruxelles... mais la mise au pas des juges ne concerne pas que l’Union européenne, elle est aussi l’objet de multiples tensions en Ukraine et en Turquie.  Direction donc Varsovie, où le gouvernement populiste conservateur est dans le collimateur pour sa réforme judiciaire. Particulièrement critiquée, la création d’une chambre disciplinaire qui vient pénaliser les juges les moins dociles face au pouvoir, et qui, donc, sape l’indépendance de la justice. Pour que la Pologne respecte l’État de droit, toute une série de sanctions et de pénalités financières ont donc été déployées par la Cour de justice européenne… À Varsovie, Sarah Bakaloglou.     Le long combat ukrainien contre la corruption L’Ukraine est en Une de l’actualité pour la situation à sa frontière. Mais, la question de la corruption et de l’indépendance de la justice sont aussi bel et bien une des priorités du gouvernement de Volodymir Zelensky. Mais la route est longue, et les tribunaux sont encore largement sous influence... quand ils ne sont pas corrompus. C’est le reportage à Kiev de Stéphane Siohan.     En Turquie, une justice presque entièrement aux ordres Et en Turquie, difficile de parler d’indépendance de la justice, surtout depuis la tentative de putsch de juillet 2016. Dans la foulée de ce coup de force, le chef de l’État a limogé plus de 4 000 juges et procureurs – soit presque 30% de la magistrature – accusés d’avoir soutenu les auteurs du putsch. Seule la Cour constitutionnelle sait encore prendre des décisions qui déplaisent au président Recep Tayyip Erdogan. Mais peut-être plus pour très longtemps… À Istanbul, Anne Andlauer.    Les lycéens italiens en colère Direction l’Italie pour un tout autre sujet, la colère des lycéens : ils se sont beaucoup mobilisés, au cours des derniers mois, avec des manifestations et des occupations d’établissements. ET un mot d’ordre : plus d’investissements dans des écoles vétustes, et du changement ! C’est le reportage à Rome de Blandine Hugonnet.    L'oeil européen de Franceline Beretti  Et on terminera cette émission sur les frontières... Depuis les accords de Schengen, les citoyens des pays signataires peuvent circuler librement... et les frontières extérieures de l’UE sont renforcées. Pas assez pour certains, mal en tout cas. C’est pourquoi la France voudrait réformer Schengen. Petit point sur un texte phare de l’Europe, c’est l’oeil européen de Franceline Beretti.
    1/24/2022
    19:30
  • L'Europe face à de nouveaux défis
    Plus de poids sur la scène internationale, plus de capacités de défense, plus de solidarité face à l'immigration et aux problèmes sociaux: les défis qui se posent à l'Europe ne sont pas minces et seront au coeur de la prochaine présidence française du Conseil de l'UE. Une émission spéciale enregistrée depuis le Parlement européen à Strasbourg, à l’occasion du lancement de la présidence française du Conseil de l’Union européenne et du discours mercredi (19 janvier 2022) du président Emmanuel Macron.  Deux invités, deux eurodéputés : - Bernard Guetta,  parlementaire européen français membre du groupe centriste Renew, et de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée. Un ancien journaliste qui connaît particulièrement bien  la Russie. - Anna Deparnay-Grunenberg, eurodéputée allemande du groupe des verts/Alliance libre européenne.   (Accents d'Europe du vendredi 21 janvier 2022)
    1/24/2022
    19:30
  • #Me too en Europe: où en est-on?
    4 ans après le début du mouvement #Me too en Europe, les choses ont-elles changé ? Sur tout le continent, la parole continue de se libérer, mais qu'en est-il des comportements ? En décembre 2021, le Parlement européen a adopté une résolution pour lutter contre le harcèlement sexuel au sein même des institutions européennes. Le texte n'a pas de valeur législative et n'est pas contraignant, mais il est venu rappeler que le problème du harcèlement sexuel est loin d'être réglé, Laxmi Lota. Et la situation n'est pas très différente au Royaume-Uni. Au sein du Parlement de Westminster et du gouvernement, ces dernières années, plusieurs ministres et députés ont été accusés de harcèlement sexuel. En 2017, deux ministres ont même démissionné et depuis 2018, un mécanisme au sein du Parlement permet de porter plainte en cas d'agressions sexuelles. Mais là encore, le système peine à corriger des pratiques bien ancrées. Le reportage de Marie Billon. Tarana Burke, celle qui avait lancé ces deux mots « Me Too » il y a 14 ans aux États-Unis, regrette aujourd'hui que le mouvement « ne se concentre pas plus sur les minorités, qui sont moins visibles que les stars ». Et c'est vrai que dans les Balkans aussi, c'est grâce à une comédienne serbe qu'il y a un an (2021) presque jour pour jour, démarrait une vague de libération de la parole sur des viols et violences sexuelles commis à l'encontre des femmes. Mais ces dernières semaines, ce mouvement a trouvé un nouveau souffle et pointe désormais la responsabilité des témoins de ces violences et la nécessité d'agir, Simon Rico. C'était, il y a une semaine, un verdict historique. Pour la première fois, un haut gradé des services de renseignement de Bachar al-Assad a été reconnu coupable de crimes contre l'humanité et condamné à perpétuité après un procès qui s'est tenu en Allemagne ; le pays où Anwar Raslan, responsable de meurtre et d'actes de tortures contre des milliers de Syriens s'était réfugié après avoir déserté. Derrière cette arrestation, il y a un homme et l'engagement d'une vie, Anwar al-Bunni, 59 ans, avocat et militant des droits de l’homme syrien, désormais réfugié en Allemagne a largement contribué à cet épilogue historique pour les victimes de la guerre civile syrienne. Son portrait par Julien Mechaussie. Et Céline Beal se penche sur le mot «Schwurbler» pour notre chronique « En un mot ».
    1/20/2022
    19:30
  • L’Europe peut-elle garantir un Internet plus sûr à ses citoyens?
    Le DSA en débat au Parlement européen. Le Parlement européen se penche, ce mercredi 19 janvier 2022, sur la loi sur les services numériques, avant l’adoption du Digital Service Act (DSA) demain (20 janvier). Le DSA, c’est un texte qui doit servir à mieux réguler, en Europe, les contenus en ligne et les plateformes. Car jusqu'à présent, les géants du numérique type Google, Facebook ou Amazon pour ne citer que ceux-là font à peu près ce qu'ils veulent. L'objectif, c'est donc de fixer des règles juridiques, pouvoir supprimer rapidement des contenus illicites, éviter la désinformation et améliorer la protection des citoyens. Exemple avec le Revenge porn. Cette pratique qui vise à diffuser, sur internet et sur les réseaux sociaux, des images intimes sans le consentement de la personne concernée, est en augmentation. Et les États européens ont bien du mal à supprimer rapidement ces contenus et à protéger les victimes. L'un des amendements du Digital Service Act pourrait bientôt changer la donne. Le reportage de Cécile Debarge et Jelena Prtoric. En Pologne, c'est un peu le monde à l'envers. Le gouvernement est en train de préparer une loi non pas pour éviter la désinformation, mais pour s'opposer aux mesures qui régulent l'internet afin de pouvoir plus librement véhiculer des fake news sur la toile quand il le souhaite. Dernier incident en date, l'exclusion par Facebook du parti d'extrême-droite Konfederacja sur le réseau social après que la formation politique a diffusé de fausses informations sur le Covid-19 ainsi que des discours de haine. Le gouvernement polonais s'est plaint de cette décision et veut faire adopter une loi pour empêcher la «censure idéologique». À Varsovie, Sarah Bakaloglou. Il y a la difficulté de réguler les contenus illicites, mais il y a aussi les données personnelles. Dans sa chronique, C’est mon Europe, Alice Rouja nous parle de ces jeunes qui surfent de plus en plus tôt sur internet. 63 % des moins de 13 ans ont au moins un compte sur un réseau social et de la façon dont ils gèrent mal l'accès à leurs données personnelles. En Catalogne, voilà plusieurs mois que des universités et autres administrations souffrent de cyberattaques. Depuis 2 ans, une agence a pourtant été créée pour aider le secteur public à faire face à ces attaques à une époque où les services sont de plus en plus numérisés, et elle est débordée, Elise Gazengel. Et pour finir, direction la Finlande, Helsinki est l'une des rares villes au monde à avoir un plan d'urbanisme, sous la terre. Des rues souterraines, une piscine, un circuit pour karting, tout cela creusé dans le granit pour se protéger du froid, bien sûr, mais pas seulement !!! En Finlande, construire sous terre est aussi une façon de ne pas trop encombrer les villes. Visite souterraine avec Frédéric Faux.
    1/19/2022
    19:30
  • Empêtré dans les scandales, Boris Johnson tente de sauver sa tête
    Sous le feu des critiques, le Premier ministre britannique contre-attaque en annonçant des mesures choc : son gouvernement a ainsi gelé, pour deux ans, la redevance audiovisuelle finançant la BBC. Boris Johnson traverse sa crise la plus grave depuis son arrivée au pouvoir, à l'été 2019, sur sa promesse de négocier le Brexit, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.  Si la plupart des Eurosceptiques du pays lui font toujours confiance, certains sont malgré tout déçus. Les pêcheurs artisanaux, notamment, ont voté massivement en faveur du Brexit. Mais, selon eux, le compte n'y est pas. Explications et reportage signés Marie Billon à Londres.   Une conservatrice opposée à l'avortement à la tête du Parlement européen Le Parlement européen vient d'élire à sa tête Roberta Metsola en remplacement de David Sassoli, décédé la semaine dernière. La Maltaise est une opposante à l'avortement. Tout un symbole puisqu'elle occupe la place de Simone Veil, élue en 1979 à la tête de l'institution. La Française qui, il y a 47 ans et un jour, faisait voter par les parlementaires français la loi sur l'IVG. Le portrait de Roberta Metsola avec Anastasia Becchio.   Un café pour lutter contre la marginalisation des Roms en Serbie En Serbie, beaucoup de jeunes Roms sont déscolarisés, parfois à la rue. Le Kafe bar 16 est un lieu unique à Belgrade. Il a permis à plusieurs dizaines de jeunes Roms de s'en sortir en leur proposant, notamment, des formations. Un reportage de Louis Seiller.   Le cinéma charnel de Dušan Makavejev Le retour sur les écrans français de Dušan Makavejev. Ses trois premiers longs-métrages sont actuellement à l'affiche, en version restaurée. L'occasion de découvrir, ou de redécouvrir cette figure de la Nouvelle vague des années 1960 qui a aussi submergé les cinémas à l'est de l'Europe. Simon Rico.
    1/18/2022
    19:30

About RFI - Accents d'Europe

Station website

Listen to RFI - Accents d'Europe, BBC Radio 2 and Many Other Stations from Around the World with the radio.net App

RFI - Accents d'Europe

RFI - Accents d'Europe

Download now for free and listen to radio & podcasts easily.

Google Play StoreApp Store

RFI - Accents d'Europe: Stations in Family

Information

Due to restrictions of your browser, it is not possible to directly play this station on our website.

You can however play the station here in our radio.net Popup-Player.

Radio